Base aérienne, adaptation infrastructures instruction à Payerne

Le nouveau bâtiment d’instruction est un ouvrage sur deux niveaux destiné à l’instruction militaire.
Il se divise spatialement et structurellement en deux zones :

  • A l’Ouest, les portées modestes abritent les bureaux de théorie.
  • A l’Est, prennent place la halle d’instruction véhicules, l’atelier, les dépôts et zones techniques et le réfectoire.

La sécurité parasismique de ce bâtiment est assurée par des refends en béton armé en droit des cages escaliers, ainsi que par un noyau rigide constituant la cage d’ascenseur. La répartition de ces éléments de stabilisation à des endroits stratégiques ainsi que l’étude des éléments plans sur l’ensemble du bâtiment permet de limiter les effets de torsion sismique.

La structure et les matériaux sont par ailleurs pensés pour réduire la propagation des vibrations et assurer une utilisation optimale du bâtiment.

A proximité immédiate du bâtiment d’instruction, un nouvel abri couvert à camions a été construit tout en bois sur un radier en béton armé ainsi qu’un couvert à vélo.

Nom du maître de l’ouvrage : Ville de Lausanne – Service d’architecture

Objet du projet : Reconstruction après incendie de la grange

Lieu d’exécution du projet : Chalet-à-Gobet

Type de prestations exécutée par le bureau selon SIA : Projet et réalisation

Années d’exécution du mandat : Début 2016 – Fin 2018

Coût total de l’opération : 900’000 CHF

Personne clé responsable au sein du bureau : Martial Chabloz – Ingénieur civil et Ingénieur sécurité incendie

Bureau d’architecte : Pont 12 Architectes SA à Chavannes-Renens

Images : Chabloz & Partenaires SA

Village industriel au Chenit , VIC 1 à 5

L’histoire du VIC commence en 1997 avec le premier des cinq bâtiments actuels. Cet ensemble a pour but de valoriser les forêts et les industries locales du bois. Le village industriel offre des surfaces modulables et pré-équipées à disposition des PME.

Architecte:

Pascal de Benoit & Martin Wagner – Lausanne

Maîre d’ouvrage:

VIC SA et Boursier Communal – Le Sentier

Année de construction:

1996-2014

Architectes.ch VIC 4

Architectes.ch VIC 5

Bâtiment administratif de l’entreprise JPF

Bâtiment à 4 niveaux en bois sur sous-sol en béton armé

Rôle de l’ingénieur :
Conception et réalisation des structures porteuses en bois

Architecte :
Pasquier & Glasson, architectes SA, Bulle 
M. Jacques Pasquier

Maître de l’ouvrage et propriétaire :
JPF Construction SA 

Planification et construction :
2009 – 2010

Fiche de présentation

Centre de la voirie au Mont sur Lausanne

Architecte: Pont 12 architectes – Lausanne
Maître d’ouvrage: Commune du Mont-sur-Lausanne
Année de construction: 2006-2007

Caractéristique principales:

Côut de construction CFC 2:   1,1 mios
Dimensions: 45.0 x 50.0 m, hmax. 8,3 m
Portée maximale toiture en bois-rond:   13.50 m
Volume de bois utilisé:    650 m³
Surface de toiture:   2’500 m²

Centre d’entretien des routes nationales à Bursins

Architecte: Atelier NIV-O – Lausanne
Maître d’ouvrage: Etat de Vaud, Département des infrastructures, Service Immeubles, Patrimoine et logistique (SIPAL)
Année de construction: 2005-2008

Fiche de présentation

Caractéristique principales:

Garages, dépôts, ateliers, bureaux et police
Volume SIA 55’000m3
Halle à sel en bois 36.00 x 17.00m
Rez-de-chaussée en béton armé 24.00 x 230.00m
Etage et toiture en bois 8.00 x 230.00m
Label MINERGIE ECO

Voirie et déchetterie de Saint-Prex

Fiche de présentation

Article journal bâtir juin 2011- page 33 à 37

Architecte : Pont 12 Architectes – Lausanne

Maitre d’ouvrage : Commune de Saint-Prex

Année de construction : 2009-10

Caractéristiques du bâtiment :

Surface couverte par les toitures : 1650 m2

Surface de dalle en bois : 590 m2

Volume de bois utilisé : 560 m3 de sapin/épicea provennants des forêts locals

Standard énergétique : Minergie-ECO

Le site de l’Unité Travaux – Ville de Lausanne

Maitre d’ouvrage : Ville de Lausanne – Service des routes et de la mobilité

Developpement du projet – DT : Chabloz et Partenaires SA

Architecte : Pont 12 Architectes

L’Unité Travaux logeait dans des locaux provisoires sur différents sites. Afin de permettre un fonctionnement plus rationnel des ses activités, la municipalité a fait appel en 2007 à un ingénieur civil, en collaboration avec son Service des routes et de la mobilité, pour la réalisation de locaux simples et fonctionnels. 4 halles distinctes ont été définies par un cahier des charges précis pour répondre aux besoins de l’unité en surfaces couvertes et parfois chauffées.